Randonnées groupe

Compte rendu des trois jours de randonnée du club alpin de Sierre / 16-18 avril 2021

Jour 1

Acte 1 : L’observation

Le bruit des chaussures de ski raisonne devant la gare de Sierre. Il est tôt. Le soleil va bientôt se lever. La météo s’annonce favorable. Un groupe, d’une quinzaine de membres, se constitue. En regardant de plus proche, il y a des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes, un étrange mélange. Même si les hiérarchies ne sont pas totalement établies, on distingue une structure. Un homme, de taille raisonnable, calme et souriant oriente les membres. Ce doit être le chef. Puis, il se tourne vers un autre homme. Ce dernier est grand, même très grand. Sans aucun doute, son rôle sera de seconder le chef.

Pour les autres, c’est plus compliqué. Ils s’observent. Ils se jaugent. Ils se jugent à l’équipement, à la forme du sac, au bronzage même. Certains sont dépareillés, d’autres sont bariolés. Il en est même une qui est assortie de la tête aux pieds. La conclusion est sans appel : nous avons à faire à des pros (en apparence).

Après les présentations et une vérification du matériel, le groupe investi les wagons. Le petit train fait halte à Brig, le temps pour le dernier membre de rejoindre l’équipe. Puis il attaque la montée plein Nord-est en direction de Realp. L’équipe impatiente de fouler la neige débarque dans un décor incroyable. La randonnée à ski peut commencer.

Acte 2 : Du Louboutin

Voilà quelques heures que le groupe monte en direction de la Rotondohütte. Après une courte pause, le chef s’élance dans un couloir. Subitement, un membre attrape des sabots. Puis, un deuxième et un troisième. C’est la débandade. L’entier du groupe est désorganisé. Une bonne moitié continue à progresser au même rythme qu’avant. Quant à la seconde moitié, elle se dissémine tout au long de la trace. Certains optent pour la mesure la plus extrême : enlever le ski, enlever le sabot, farter la peau et prier pour que cela ne réapparaisse pas.

Acte 3 : Changement

La météo est toujours clémente. Le petit groupe se réorganise à la cabane. Puis, la décision de monter au Leckipass est prise. Le Chef oriente à nouveau le groupe. Comme les organismes sont déjà entamés, des réticences apparaissent. Toutefois, l’objectif convenu semble réalisable. Le groupe monte léger, ni crampon, ni piolet, ni corde. Arrivé quelques mètres sous le col, l’homme de grande taille bifurque à gauche et s’engage en direction Leckihorn. Au pied de l’arrête, sur une petite plateforme, les skis sont déposés. A ce moment-là, comme par magie, les chefs sortent de leurs sacs un piolet (soit c’est un sac magique comme celui d’Hermione dans Harry Potter, soit le piolet est télescopique) et attaquent la montée. Le groupe se trouvent quelques minutes plus tard au sommet du Leckihorn. Un vent souffle sur l’arrête et sur les participants. Toutefois, le bonheur du sommet balaye rapidement tout reproche et laisse place à beaucoup de reconnaissance pour cette magnifique première journée.

Jour 2 : Le jour le plus long 

7h.00 : départ de la cabane sous un beau ciel dégagé. 1ère montée jusqu’au Witenwasserenpass. Enlever les peaux et 1ère descente. Remettre les peaux et 2ème montée. 1ère descente avec les peaux. Grand virage à gauche. 3èmemontée. Arrivée au pied du couloir. Enlever les peaux, mettre les crampons et s’encorder. Monter le couloir très raide. Passer un ressaut. Arriver au sommet (Pizzo Rotondo) et se congratuler. Attaquer la descente du couloir. Manger un morceau. Enlever les peaux et 2ème descente sans les peaux. 2ème traversée. Remettre les peaux et 4ème montée en direction du Witenwasserenstock. Enlever les skis, mettre les crampons et s’encorder. Franchir un passage délicat. Enlever les peaux, avoir froid. 3ème descente et dernière traversée sans les peaux. Arrivée à la cabane à 19h. Un peu fatigués mais contents.

Jour 3

Acte 1 : Adieu cabane

Les gestes sont presque automatiques. Les expériences des jours précédents portent leurs fruits. Le groupe a gagné en efficacité. De ce fait, le réveil a pu être retardé de 15 minutes. A 7h15, les participants annoncent au chef leur matériel complet. Puis, il s’élance vers la Muttenlücke. Quelques minutes plus tard, un élément fait demi-tour, entre dans la cabane et en ressort une paire de chaussettes à la main. Ce que la tête oublie… 😉

Acte 2 : Simple et efficace

La montée, comme la descente, se fait dans de bonnes conditions et dans la bonne humeur. La neige permet de rejoindre Oberwald sans grande difficulté. La vallée guide les guides. Les guides guident le groupe. La gravité fait le reste.

Acte 3 : Pizza et Tourmentin

Arrivée à Oberwald. D’une marche triomphale, le groupe traverse le village. Il se dirige en direction de la gare. Un sentiment de calme et de puissance se dégage des participants, tous contents de n’être qu’en un seul morceau. A tel point que rien ne peut leur résister. Sur le chemin, une bâtisse propose des pizzas. Les commandes sont passées. Une terrasse (extérieure afin de respecter les directives Covid) est mise à disposition. Le vin est commandé. A la lecture de l’étiquette, la satisfaction se lit sur les visages. C’est du bon !

 

Acte 4 : La fin

Profitant d’un vaste réseau de transports publics très performants, les participants montent dans le train à Oberwald et rejoignent Brig. Doucement, le groupe se dissout en chemin.

L’aventure prend fin sur le quai de la gare de Sierre. Chacun emporte avec lui des souvenirs empreints de ce blanc neige merveilleux et tous colorés d’amitié.

Merci à la section du CAS de Montana et Sierre pour leur soutien. Merci aux guides : Laurent et Antoine sans qui rien ne serait possible.

Merci aux participants. Ils sont la raison d’être de nos engagements pour nos belles montagnes : Adrien, Anne-Françoise, Isabelle, Louis & Nicole, Jean-Bernard, Jacques, Ottilia, Patricia P, Patricia H., Thibaut & Sarah, Thomas.

 

Quelqu’un du groupe…

Course de Section organisée par le groupe de Monthey (21.03.2021)

Champéry – Barme – arrête de Berroi – La Berthe et retour

CAS Sierre : sortie sur 2 jours au mont Rogneux (6-7 mars 2021) – 7 pers.

 Après s’être retrouvés et équipés juste au-dessus de Lourtier, l’équipe a pu démarrer la montée jusqu’à la cabane Brunet, tout en douceur, sur la route. La montée agréable a permis à tout le monde de bavarder tranquillement. Une fois arrivés à la cabane Brunet, arrêt obligatoire afin de décharger de quelques grammes les sacs (par exemple, y laisser sa brosse à dents) et de se recharger l’estomac. La météo est très agréable, grand soleil et pas de vent ! Ensuite, les participants se décident à partir pour une petite balade sur les hauts de la cabane jusqu’au fameux « Mont Machin », petite butte baptisée par François. La montée a permis de se faire un avant-gout de ce qui attendait les montagnards le lendemain. Une fois arrivé au sommet du fameux Mont Machin, et une fois les peaux enlevées, le groupe a pu tracer ses premiers virages du week-end dans une neige plutôt dure.  Arrivé à la cabane, tout le monde fut émerveillé par le coucher de soleil sur les dents du midi, et content de s’installer dans cette cabane plutôt luxueuse ! C’est également à ce moment que le dernier participant, Jacques, a rejoint le groupe. La fondue est rapidement arrivée et fut d’une qualité remarquable ! De plus, se faire servir à table fut un luxe, oublié en ces temps de pandémie, fort apprécié par toutes et tous. La nuit fut calme et reposante, hormis le traditionnel concert de ronflement (on ne donnera pas de nom…) Le lendemain, alors que la météo était annoncée mitigée, les 7 alpinistes ont chaussé leurs skis, équipés de couteaux, et se sont lancé dans l’ascension du mont Rogneux (et non du mont Machin). Les nuages ne tardèrent pas à venir, et à jouer entre les sommets, donnant une ambiance cinématographique.  Sur l’épaule Est du mont Rogneux, la moitié du groupe a enlevé les peaux alors que l’autre moitié a enchaîné les conversions afin d’atteindre le sommet. Pas de vue sur les Combins, mais une ambiance aérienne sur l’arête finale. La descente fut agréable pour tout le monde, malgré le manque de neige fraîche. Effectivement, les participant·e·s ont pu descendre sur une véritable piste, un vrai boulevard tassé par les coureurs précédents. Le week-end fut clôturé par un verre à la cabane, la descente jusqu’aux voitures et un verre au parking. Nous remercions tous Adrien pour cette magnifique course, menée de manière exemplaire. Ce fut un vrai plaisir ! Et Merci à tout le monde pour la super ambiance.

Clément

Becca de Lovégno (20.02.2021) – 10 pers.

Pourquoi transporter des couteaux dans le sac à dos alors que le terrain est gelé ? Les plus expérimentés sont montés à l’aise le raidillon dans la forêt en s’appuyant fortement sur leurs bâtons. Techniquement j’avais bien compris mais mes muscles m’ont fait défaut et je n’étais pas la seule ! Au sortir du bois, nous avons été accueillis par le soleil et une jolie montée panoramique. Les peaux ont apprécié de quitter la glace et moi aussi ! La star du jour : La Maya. Nos yeux sont hypnotisés par ce beau sommet reconnaissable de loin par sa forme particulière. Au col, nous lui tournons le dos pour gravir la dernière pente qui mène au Becca de Lovégno. Au sommet nous prenons le temps de contempler les nombreux 4000m valaisans, une vue incroyable à 360°, tout en savourant notre pique-nique. La neige étant juste revenue, la 1ère partie de la descente est bonne. Par contre, le dernier passage dans la forêt est sport. Seuls les bons skieurs se faufilent avec grâce entre les racines et le arbres…les veinards ! Merci à Jérôme et à Joël pour l’organisation et la conduite de cette magnifique randonnée.

 Anne-Lyse

Rando parc Nax  (30.01.2021) – 6 pers.

Il était évident qu’au vu du danger élevé d’avalanche, nous n’irions pas au Toûno. Adrien le chef de course du jour, nous propose courageusement une autre possibilité de sortie malgré les précipitations abondantes. Il a bien fait d’opter pour le rando parc de Nax au départ de l’espace Mt Noble.La 1ère partie de ce parcours est une jolie montée dans la forêt. Plus l’on prend de l’altitude plus l’ambiance est féerique. Les arbres sont plâtrés de neige, les flocons tombent par millier et c’est confiant que nous montons jusqu’à la table d’orientation illisible aujourd’hui ! La sagesse nous invite à enlever les peaux et à se laisser glisser tout en douceur le long de la piste avec de la poudre à souhait.Déjà comblés par cette sortie, une heureuse surprise préparée par notre chef de course au cœur généreux nous attendait : un apéro de choix dégusté bien au chaud au milieu du bois, une adresse en or ! Un tout grand MERCI à Adrien pour cette belle randonnée sous les flocons !

 Anne-Lyse

Cours avalanche (09.01.2021) – 15 pers.

Lavage des mains. Port du masque. Distanciation sociale…

Des gestes qui sont devenus des réflexes dans notre quotidien. Le but du cours avalanche est qu’il en soit de même ! Là il y a encore du travail et de la pratique. Utiliser judicieusement son DVA ne va pas de soi, personne ne va me contredire. Peller demande un effort considérable et manier la sonde demande du doigté. Durant toute la journée et par groupe de 5 pers., Laurent guide, Adrien chef de course et Olivier intendant de la cabane Illhorn, nous ont enrichis par leurs connaissances sur le manteau neigeux. Après cette petite partie théorique, nous nous sommes surtout exercés sur le terrain à savoir : recherche DVA, peller, sonder et on recommence !Merci au club alpin de Sierre d’avoir gracieusement offert ce cours qui peut SAUVER DES VIES d’où̀ l’importance de s’entraîner régulièrement pour acquérir les bons réflexes !

Anne-Lyse

Montée à l’Hospice du Gr-St-Bernard (19.12.2020)-  4pers.

Adrien, notre nouveau et précieux chef de course au club alpin de Sierre, a choisi comme 1ère randonnée d’hiver : une montée à l’hospice du Gr-St-Bernard.Tant par le choix de la destination, que par l’excellente organisation, la saison d’hiver s’annonce prometteuse ! Roberta, Catherine et l’auteur de ces quelques lignes ont été comblées et ravies ! Merci Adrien !

Anne-Lyse

Cabane Dent Blanche (18-19.07.2020)

Les Bréchets avec la fine équipe (23.02.2020)

Diaporama randonnées 2020

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (97 votes, avec une moyenne de: 4,90 sur 5)
Loading...

Dernière mise à jour le 7 juin 2021 du Webmaster